Notre Histoire


Des chaussettes dépareillées, pourquoi ?

Parce que la vie est trop courte pour chercher partout tous les matins deux chaussettes assorties, parce que c'est mieux de ne pas trop se prendre au sérieux ni trop se prendre la tête, et parce que c'est fun de mettre un peu de joie dans ses chaussures : je porte tous les jours des paires de chaussettes dépareillées.

Ma marque ?

Sur mes réseaux sociaux, c'est devenu peu à peu un détail qui vous a fait sourire... Et vous étiez de plus en plus nombreux à me demander de créer mes propres modèles. Mais moi je suis une sportive, ma vie c'est le coaching, la musculation, la course à pied, le triathlon... pas le business ! Alors j'ai hésité, puis j'ai fini par me décider: ok mais pas question de faire appel à des agences, d'abuser de marketing en grande pompe ou de partir à la course au profit.

On a donc fait ça en famille: ma meilleure amie et moi. Personne d'autre... Juste pour le plaisir. Et pour qu'avec vous, on mette tous ensemble un peu de bonne humeur à nos pieds et qu'on soit bien dans nos baskets...!

Le Made in France

On voulait de la qualité et du savoir-faire, on cherchait une usine familiale, sympathique, spécialisée et passionnée. Alors on est allés sonner à plusieurs portes de fabricants français et on a finalement trouvé la manufacture qu'il nous fallait. Des experts qui nous ont soutenus et aidés dans notre projet, même si on multipliait les demandes insolites; du fluo, des biceps, des mulots, etc...

Combien je gagne ?

La qualité et l'artisanat ont un coût, mais pour moi c'était pas négociable autrement. De toute façon à travers ce projet, le profit n'était absolument pas ma priorité. Mon objectif c'était surtout qu'on s'amuse ensemble, à assumer notre folie et notre différence ! Et comme j'aime être entière, transparente et vraie, je vous le dis: quand vous achetez une chaussette, je touche environ 15 centimes ! Le reste est divisé entre l'usine, les frais, les prestataires et les taxes... Pas de quoi construire un empire, juste peut-être de quoi m'offrir quelques noix de cajou ou des fraises Tagada.

Alors on prend son pied ?

6 modèles, 22 versions... Soit 253 associations de paires possibles. Fun, déjantées, discrètes ou plus classiques. Il y en a pour tous les goûts alors soyez créatifs et postez vos versions préférées sur les réseaux sociaux. #allezleleu